7 astuces pour photographier la neige

Les premières chutes de neige, synonymes de descentes en ski ou en luge, offrent aussi de belles photos en perspective. Pour tous ceux qui veulent immortaliser les premiers flocons et les paysages immaculés, voici 7 astuces à connaître pour photographier la neige.

1- Méfiez-vous de la sous-exposition

La neige est un élément difficile à photographier : comme les étendues de neige forment une surface très lumineuse au soleil, le système de mesure de la lumière de votre appareil photo risque de s’en trouver faussé.

Si vous shootez en mode automatique ou semi-automatique, il est probable que votre appareil photo interprète mal la blancheur du paysage.

Il va alors chercher à compenser l’excès de luminosité de la scène et sous-exposer l’image. Résultat : les surfaces enneigées n’apparaîtront pas blanches, mais grisâtres.

Pour éviter ce problème et bien photographier la neige, la première astuce consiste à surexposer vos photos.

Pensez à corriger l’exposition en surexposant de 1 IL, voire plus selon le résultat souhaité. Faites plusieurs essais et utilisez l’histogramme pour trouver la bonne exposition.

Cela vous permettra d’obtenir une neige bien blanche et des sujets plus lumineux.


Notez aussi que, si vous photographiez en RAW, vous pourrez facilement corriger une éventuelle sous-exposition en post-traitement grâce à votre logiciel de retouche.

2- Ajustez la balance des blancs

Le deuxième paramètre à prendre en compte pour photographier la neige est la balance des blancs.

En effet, les grandes étendues neigeuses ont tendance à prendre la couleur de la lumière environnante, parfois bleutée ou dorée.

Si vous souhaitez mettre en avant la blancheur du paysage, vous devrez donc neutraliser une éventuelle dominante de couleur en réglant la balance des blancs.

Là encore, si vous photographiez en RAW, vous pourrez ajuster ce paramètre en post-production sans altérer la qualité de vos images.

Il faut également souligner que rien ne vous oblige à neutraliser les teintes étonnantes que la neige peut prendre.

Le réglage de la balance des blancs peut même vous permettre de renforcer l’atmosphère colorée de la scène. Par exemple, il peut être intéressant d’intensifier une dominante bleutée pour donner à un paysage un aspect féerique.

3- Traquez les plus belles lumières

Comme pour de nombreux autres sujets, il est intéressant de photographier la neige à certains moments de la journée.

Pendant la fameuse heure dorée, qui se produit au lever du soleil et au coucher du soleil, la lumière est chaude et rasante car le soleil est bas dans le ciel.

Il n’est pas rare que les paysages enneigés prennent des nuances de rose, de magenta ou d’orange.

Ce spectacle, étonnant et éphémère, vous offrira à n’en pas douter de magnifiques tirages photo.

4- Figez les flocons dans leur chute

Pour immortaliser les premiers flocons de la saison, vous vous demandez peut-être comment photographier la neige qui tombe.

En fait, tout dépend du résultat souhaité… En jouant sur la vitesse d’obturation de votre appareil, vous avez le choix entre figer les flocons dans leur chute ou bien saisir leur mouvement.


Pour figer les flocons dans leur chute et montrer leur forme ronde, choisissez une vitesse d’obturation rapide telle que 1/250.


Pour souligner le mouvement et obtenir des « traînées » de neige, optez plutôt pour une vitesse d’obturation lente.

Notez aussi qu’il est plus facile de photographier les flocons avec un téléobjectif car ce type d’objectif comprime les différents plans. Au final, vous obtiendrez plus de flocons visibles sur une même image car vous aurez saisi à la fois ceux situés au premier plan et ceux situés plus loin de vous.

5- Cherchez le contraste

Peut-être avez-vous l’intention de garder le souvenir de vos vacances aux sports d’hiver ou des chutes de neige près de chez vous sous la forme d’un livre photo.

Si vous avez prévu de réaliser toute une série de photos sous la neige, veillez à ne pas tomber dans le piège de la monotonie.

Bien que la blancheur soit emblématique de l’hiver, elle peut aussi rendre vos images répétitives et peu attrayantes.

Pour déjouer ce piège, l’astuce consiste à intégrer des éléments colorés dans vos photographies.

Lorsque vous photographiez un paysage enneigé, cherchez un élément coloré à inclure dans le décor, par exemple des baies rouges sur les arbres ou des personnes en tenue de ski multicolore.

Retenez que le rouge et les couleurs chaudes sont celles qui contrastent le mieux avec la neige.

6- Shootez en noir et blanc

À l’inverse, quand le ciel est couvert et que le paysage hivernal semble monochrome, une autre solution peut être de photographier en noir et blanc.

Dans ce cas, pensez à jouer sur les lignes et les contrastes entre blanc et noir pour donner plus de force à vos images et leur apporter un côté graphique.

7- Protégez votre matériel

Notre dernier conseil pour photographier la neige concerne votre matériel.

Quel que soit votre appareil photo, si vous voulez l’emporter avec vous dans le froid, sous les flocons ou sur les pistes de ski, vous devrez veiller à bien le protéger.

Munissez-vous d’une housse de protection ou d’un sac étanche pour protéger votre matériel de l’humidité.

Comme les batteries se déchargent beaucoup plus vite par temps froid, pensez à emporter une batterie de rechange et à la garder bien au chaud dans la poche intérieure de votre veste.

Enfin, pour pouvoir manipuler plus facilement votre appareil photo, équipez-vous de gants fins et tactiles. Certains modèles vendus dans les magasins de sport pour les adeptes de course à pied ou de vélo s’avèrent aussi bien utiles pour les photographes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *