5 astuces pour photographier la pluie

Chouette, il pleut ! C’est le moment de sortir vos bottes, votre imperméable et… votre appareil photo ! Une journée pluvieuse offre l’occasion de réaliser des clichés qui sortent de l’ordinaire. Si vous en doutez, lisez nos 5 astuces pour photographier la pluie.

1- Protégez votre matériel

Cela peut sembler évident, mais le premier conseil pour photographier la pluie est de protéger votre matériel de l’eau.

Même si vous sortez quand la pluie a cessé, vous n’êtes pas à l’abri d’une nouvelle averse ou de l’humidité ambiante.

Par conséquent, veillez à protéger votre appareil photo, par exemple à l’aide d’un sac en plastique que vous aurez troué afin d’y laisser passer l’objectif de votre reflex. Prévoyez bien sûr un autre trou pour avoir accès au viseur.

Dernière astuce, placez un filtre UV sur la lentille pour la protéger de l’eau. Ce filtre ne modifie pas les teintes des images et constitue donc la protection idéale.

Enfin, n’oubliez pas de vous équiper également pour affronter la pluie.

Vous retrouver trempé jusqu’aux os serait contre-productif pour cadrer et composer sereinement vos images.

2- Traquez les reflets

Les jours de pluie sont une aubaine pour les photographes car ils leur permettent de réaliser certains effets.

L’astuce la plus connue et la plus simple à mettre en oeuvre consiste à exploiter les reflets.

Pendant ou après l’averse, traquez les reflets dans les flaques d’eau mais aussi sur l’asphalte mouillé.

La lumière réfléchie sur les surfaces humides offre généralement des effets intéressants, alors ouvrez l’oeil !

Vous remarquerez que le pavé des rues est plus brillant après la pluie et que les couleurs semblent plus vives.

Comme les rues sont généralement moins fréquentées les jours de pluie, vous aurez tout loisir de regarder et photographier les détails.

3- Figez les gouttes

Une autre manière de photographier la pluie consiste à montrer les gouttes qui tombent.

Cet exercice est un peu plus délicat.

Pour y parvenir, souvenez-vous des astuces suivantes :

  • utilisez une vitesse d’obturation très rapide pour figer le mouvement des gouttes
  • placez-vous face à la lumière car les gouttes ne sont visibles que si elles sont rétroéclairées
  • choisissez un arrière-plan suffisamment sombre pour que les gouttes ressortent dessus.

La pluie n’est qu’un rideau indistinct ? Profitez d’un rideau de pluie dans le lointain pour donner un aspect flou au paysage et capturer une ambiance particulière. Cela pourrait donner une photo de paysage singulière à développer sur toile photo.

Les vitres sont aussi d’une aide précieuse pour obtenir des effets visuels intéressants par temps pluvieux.

Sous la pluie, elles ruissellent et, après l’averse, elles sont constellées de gouttelettes… Profitez-en pour jouer avec la profondeur de champ et pour ajouter des textures à vos images, que vous photographiiez le paysage extérieur ou une personne derrière la vitre.

4- Observez les gens

Les jours de pluie, les passants dans la rue changent de comportement pour se protéger des gouttes.

Saisissez cette occasion de réaliser des portraits originaux à encadrer !

Pendant l’averse, vous pourrez par exemple photographier :

  • les enfants qui jouent dans les flaques
  • les passants qui courent se mettre à l’abri
  • les personnes mouillées qui restent imperturbables
  • les gens sous des parapluies.

Pensez aussi à prendre de la hauteur pour photographier les parapluies « vus d’en haut » (d’un balcon par exemple). Plus ils seront nombreux et colorés et plus l’effet sera réussi !

5- Sortez après l’averse

La dernière astuce pour photographier la pluie est d’attendre que celle-ci s’arrête.

En effet, il est généralement plus facile de montrer les conséquences de l’averse que la pluie elle-même.

Profitez d’une éclaircie pour photographier :

  • le ciel : les nuages sont souvent majestueux, voire menaçants, après un orage et on peut parfois y voir de belles trouées de lumière
  • la nature : après la pluie, des gouttes restent accrochées sur les branches et les toiles d’araignée, ou bien sont encore visibles sur les feuillages et les fleurs (c’est un parfait sujet pour faire de la macrophotographie)
  • les reflets dans les flaques
  • les gens mouillés et/ou emmitouflés dans leur imperméable

S’il pleut encore un peu mais que le soleil pointe le bout de son nez, un arc-en-ciel pourrait aussi apparaître… Restez à l’affût !

Une pensée sur “5 astuces pour photographier la pluie

  • 10 décembre 2018 à 11 h 12 min
    Permalink

    Merci pour ces conseils . A bientôt

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *