L’editing ou l’art de trier ses photos

Pour progresser en photographie, il est important de maîtriser les bases de la prise de vue mais aussi de savoir choisir ses meilleurs clichés. L’art de trier ses photos est parfois désigné par le terme anglais « editing ». Voici quelques conseils pratiques pour faire le tri dans vos images avec objectivité et efficacité.

Revoyez vos photos à tête reposée

Si vous adorez la photographie, il est très probable que vous êtes impatient de transférer vos photos sur votre ordinateur pour voir si elles sont réussies.

Quand vous effectuez ce premier visionnage, ne vous précipitez pas pour faire le tri. Il est en effet préférable de s’atteler à l’editing à tête reposée plutôt qu’à chaud.

Il est difficile de juger de la qualité de ses photos quand on vient de les prendre et que l’on est encore imprégné du souvenir et de l’émotion qui a accompagné la prise de vue.

A l’inverse, on analyse ses propres clichés avec bien plus de recul et d’objectivité lorsqu’on a laissé passer un peu de temps.

Il arrive d’ailleurs, face à une photo prise il y a longtemps, que l’on se demande pourquoi on l’a conservée alors qu’elle n’est pas très intéressante.

En bref, le premier conseil pour bien trier ses photos est d’attendre un peu (mais pas trop longtemps non plus !).

Un délai de quelques jours ou quelques semaines devrait vous aider à avoir le recul nécessaire pour faire les bons choix.

Procédez en plusieurs fois

Beaucoup de photographes n’aiment pas trier leurs images car ils trouvent cette tâche fastidieuse.

Il est vrai que l’editing demande du temps et de l’autocritique. Mais il existe quelques astuces pour être plus efficace.

La première consiste à procéder en plusieurs fois, c’est-à-dire à faire plusieurs visionnages pour affiner peu à peu sa sélection.

La deuxième est de procéder méthodiquement, en respectant les étapes suivantes :

  • commencez par supprimer les photos ratées, qui ont un défaut technique évident (mauvais cadrage, flou de bougé, mauvaise exposition, etc.) ; en cas de doute, conservez l’image pour la revoir plus tard.
  • faites ensuite le tri parmi les doublons, c’est-à-dire entre les photos quasiment identiques : observez les détails pour ne conserver que la meilleure des deux
  • parmi les photos qui restent, demandez-vous lesquelles sont les plus intéressantes
  • avant de faire votre choix final, attendez encore un jour : le lendemain, vous pourrez revoir vos images avec un regard neuf

Ce processus un peu long de sélection est important pour choisir les meilleures images en vue d’un projet, comme la réalisation d’un livre photo.

Dans ce type de livre, mieux vaut en effet éviter les doublons et sélectionner les images les plus représentatives d’un événement (comme un mariage) ou d’un lieu (la destination de vos dernières vacances).

Soyez exigeant et le plus objectif possible

Pour progresser dans l’art difficile de l’editing, efforcez-vous d’être objectif, c’est-à-dire de juger vos clichés uniquement sur leurs qualités photographiques.

Ne vous laissez pas influencer par le lieu, la personne ou le moment que vous avez photographié, mais faites votre choix sur des critères plus techniques comme :

  • la composition de l’image
  • la qualité de la lumière
  • le point de vue
  • l’attitude intéressante de la personne photographiée
  • l’originalité de votre cliché

Demandez-vous aussi si vos photos sont représentatives de votre sujet (lieu ou personne photographiés) et de l’état d’esprit dans lequel vous étiez au moment de déclencher.

Ces images-là sont souvent les meilleures quand on souhaite encadrer une photo pour l’accrocher chez soi ou pour l’offrir.

Si l’editing vous rebute, dites-vous que c’est un excellent moyen de devenir un meilleur photographe ! En effet, cet effort de sélection oblige à porter un regard plus critique sur ses images et incite à photographier moins mais mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *