5 astuces pour réussir un bokeh

La période des fêtes de fin d’année, avec ses illuminations et ses flocons de neige, est idéale pour s’essayer à un effet artistique appelé « bokeh ». Cet effet de flou en arrière-plan n’a pas son pareil pour sublimer les photos de Noël. Alors, avant de photographier votre sapin illuminé, lisez nos 5 astuces pour réussir un bokeh.

1- Ouvrez le diaphragme au maximum

Le « bokeh » désigne un effet de flou artistique, généralement utilisé à l’arrière-plan d’une image pour faire ressortir le sujet principal.

Pour obtenir ce type d’effet, on utilise de préférence un objectif avec une grande ouverture ou un objectif macro et on ouvre le diaphragme au maximum

La première astuce pour réussir un bokeh consiste donc à régler votre appareil sur le plus petit numéro f autorisé par votre objectif par exemple f/1.4 ou 2.8.

Avec une telle ouverture, des formes géométriques vont apparaître dans le flou d’arrière-plan. Vous obtiendrez ainsi ces jolies taches de lumière de forme hexagonale ou circulaire que l’on voit souvent sur les photos de Noël des magazines.

2- Placez votre sujet au premier plan

Tout l’intérêt de l’effet de « bokeh » est de mettre en valeur le sujet au premier plan grâce au flou artistique à l’arrière-plan.

La deuxième astuce pour réussir un bokeh est donc de placer votre sujet au premier plan, qu’il s’agisse d’une personne (pour un portrait devant le sapin) ou d’un objet (comme une boule de Noël ou un autre décor suspendu à une branche).

Pour réaliser des portraits et/ou des images féériques, faites la mise au point sur votre sujet au premier plan et laissez l’arrière-plan dans le flou !

Une fois que vous aurez saisi cette technique, vous réaliserez des photos de Noël qui sortent de l’ordinaire et vous pourrez en faire un magnifique tirage photo encadré à offrir à vos proches.

3- Rapprochez-vous de votre sujet

Une autre astuce pour réussir un bokeh est de se rapprocher du sujet à photographier.

En effet, plus vous serez proche du sujet que vous voulez photographier et plus votre arrière-plan apparaîtra flou et diffus.

Notez d’ailleurs que l’ « effet de bokeh » ne se limite pas à l’arrière-plan mais désigne plus largement l’art d’utiliser le flou dans une image.

4- Jouez avec les sources lumineuses

Les lumières sont un autre élément essentiel pour réussir un bokeh.

La période des fêtes est idéale pour s’initier à cette technique car, à cette époque de l’année, nous sommes entourés de lumières.

Les guirlandes lumineuses du sapin de Noël et les illuminations dans les rues se prêtent particulièrement bien à cet effet. Elles vous fourniront de superbes arrière-plans avec leur multitude de petites sources lumineuses, blanches ou colorées.

Placez-vous de manière à avoir des sources de lumière à l’arrière-plan et votre sujet au premier plan.

La neige est un autre élément à exploiter pour ce type d’effet. Quand on veut photographier la neige qui tombe, il est en effet intéressant de prendre une personne ou un objet en premier plan en laissant les flocons dans le flou.

5- Détachez le sujet de l’arrière-plan

Le flou d’arrière-plan est un effet très utilisé par les photographes pour détacher leur sujet et focaliser sur lui l’attention du spectateur.

La dernière astuce pour réussir un bokeh est donc de choisir un arrière-plan qui contraste bien avec votre sujet.

Si vous projetez de réaliser une belle photo sur toile, n’hésitez pas à faire plusieurs essais pour trouver le meilleur arrière-plan possible.

Cherchez le bon angle et la bonne distance. C’est au prix de ces quelques efforts que vous obtiendrez des photos plus créatives et plus féeriques que jamais !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *